Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Slimfly

Journal de bord d'un voyageur expérimental - 02/10/2009

10 Octobre 2009 , Rédigé par SlimFly Publié dans #Histoires, #Textes

Journal de bord d'un voyageur expérimental - 02/10/2009

Le grand road trip se termine. Voilà se qui se passe quand on a été élevé à grand coup de " Las Vegas Parano ", " Natural Born Killlers " et autres " True Romance ". On se met à rêver d'histoires complètements irréelles, de parcourir le monde dans des états déjantés, de goûter à l'ivresse de la vie. Et cette fois rien à foutre, c'est fait. Un choix minutieux de drogues, d'alcools et d'autres produits qui m'ont complètement déchiré le ciboulot. Une semaine inoubliable dont je ne me souviens pas. Mais c'est terminé, il est temps de rentrer, monter dans ce grand oiseau de métal et s'envoler vers la casa, home sweet home, je suis de retour.

 

10h de voyage, pas cool, heureusement j'ai calculé mon coup. Il me reste une petite pilule sympa, histoire de passer du bon temps durant le vol. Une de ces pilules qui sourient, celles qui permettent de voir et entendre les choses comme elles sont vraiment... Ou comme elles ne le sont pas ! Mais de percevoir le monde de manière différente ça c'est sur. Après un bref petit passage aux toilettes, histoire d'assurer la discrétion, je m'installe confortablement sur mon siège. L'avion s'élance. J'observe les passagers, des vacanciers, des hommes d'affaires, des hommes, des femmes et des enfants. Pour certain c'est la première fois qu'ils mettent les pieds dans un de ces appareils. Ils sont stressés. Mais pourquoi ? L'avion est le moyen de transport le plus sur au monde, rien à craindre. Et au milieu de tous ces gens, moi, qui décolle à mon tour.

 

Born to be wild baby, j'ai déjà une imagination débordante, alors autant dire que mes trips sont plutôt dingues. Les hôtesses de l'air se baladent dans les rangés pour vérifier que tout le monde ne manque de rien. J'en avais repéré une en montant dans l'avion, la jeune femme là bas, métisse aux yeux vert, non bleu ? J'en sais trop rien, je la vois même plus métisse d'ailleurs, plutôt tigresse/léopard, je crois que la drogue commence à sérieusement faire effet.

 

Elle se penche pour demander quelque chose à un passager puis elle repart. Un déplacement lent et sensuel. Je suis son déhanché félin jusqu'au bout. Elle rentre dans la cabine du capitaine. Putain de nom de dieu, je savais que les capitaines s'envoyaient en l'air, mais en plein vol, quels enfoirés. Ma muse à disparue, mon esprit se concentre sur les autres voyageurs, ils me regardent tous, je crois qu'ils savent. Ce n'est plus qu'une question de temps avant qu'ils ne me sautent dessus. Mais pourquoi me sauteraient-ils dessus ?

 

" kkkrssshhh... Bonjours à tous, ici le capitaine de l'avion. Nous allons traverser une zone de turbulences, veuillez rester assis et attacher vos ceintures s'il vous plaît, merci... kkkrssshhh... "

 

Là ca va commencer à être intéressant. Dans l'état ou je suis les turbulences ça sera mieux que n'importe quel grand huit, las vegas et disney world réunis.Les canon de navaronne comme dirait le gars de pulp fiction.

L'avion chute, il remonte, il rechute, il s'arrête. C'est incroyable des traînés de lumière à travers le hublot, des sensations encore inconnues. J'ai le crâne collé au plafond et le cul encore fixé au fauteuil. Un des meilleurs trips de mon séjour. On dirait que l'appareil continue à chuter. C'est incroyable. J'essaie me dire que c'est l'effet de la drogue mais je ne me contrôle plus. Je ne peux pas m'empêcher de me lever pour hurler, partager ma panique qui n'est en fait qu'une simple vision de l'esprit. Je me détache et j'ai instantanément la sensation d'être projeté dans les airs. Je suis en apesanteur. J'adore l'avion, j'adore la défonce, je suis au paradis.

 

Je suis aspiré dans un tourbillon de sensations, tout est complètement hors de contrôle, il n'y a plus rien autour de moi. Je vois au travers du hublot que l'avion se rapproche du sol. Les réacteurs sont en feu. Spectacle son et lumière, du Spielberg. 5.4.3.2.1.0verdose.

 

Cordialement,

Et bonne chance.

Partager cet article
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Emile 17/10/2009 20:40


Moi j'ai sniffé de l'encornet! Whaooooo!


SlimFly 10/11/2009 11:49


T'as du avoir des tentacules qui te sont sorties du nez.