Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Slimfly

Le petit garçon

5 Septembre 2010 , Rédigé par SlimFly Publié dans #Textes

Le petit garçon

Il était une fois, un petit garçon. Un petit garçon aux yeux pétillants devant une vie prometteuse qui s’annonçait remplie de belles choses. La tête pleine de rêves, de mystères et d'inconnues. Une tête vide comme une coquille d’œuf pleine de naïveté.
Un jour, ce petit bonhomme décida de laisser de coté sa vie parallèle ou il ne se passait rien. Il entra dans le vrai monde afin de gouter les plaisirs que ce dernier avait à lui offrir.

Mais par ou commencer ? Ce monde si vaste et si complet propose tellement de tentations. Une question trottait alors dans la tête du petit garçon : Mais qu'y a-t-il de plus désirable au monde ? La réponse n'était pas loin et se dessinait dans des formes voluptueuses et sensuelles : Les femmes !!!

Dès lors, le petit Être se lança dans une quête d'amour, de romance et de passion. Durant un temps la recherche fut difficile. Comment réussir à obtenir l'intérêt de ces Belles qui n'ont d'yeux que pour les autres ? Puis, ce fût simple, au détour de la vie un petit ange croisa son chemin. Une suite d'évènements banales lia les deux jeunes tourtereaux puis commença la belle idylle.

Hélas, la vie n'est pas aussi jolie et le petit garçon l'apprit à ses dépends. Le petit ange au visage pure était un être déjà imprégné des vices du monde. Le petit garçon reçu là sa première leçon, sa première déception. Il comprit qu'il ne savait rien, qu'il avait tout à apprendre, que rien n'était beau et que là pire chose au monde se trouvait être aussi la plus belle : C'est petits Êtres aux pouvoirs si puissants, ces femmes capable de terrasser même les plus forts.

Le petit garçon avait retenu la leçon. Dans ce monde il ne fallait rien offrir, tout prendre et ne rien laisser. Chacun pour soit et Dieu pour tous (autant dire pas grand chose). Les belles idées qui étaient au commencement n'étaient plus. D'autres sentiments plus égoïstes et plus noirs en avaient pris la place. Il n'y avait plus qu'à faire ce qu'il avait appris et ce en quoi il était plutôt bon. Le petit garçon joua au con.

Parfois, ce qu'il faisait était dégoutant ou regrettable mais il s'en foutait. C'est comme ça que ça marchait et ça marchait plutôt bien. C'est comme ça que le monde fonctionné et il n'y avait aucune raison de s'arrêter. Il passait partout où il pouvait, sans réfléchir et sans se retourner. Il prenait le meilleur et détruisait le reste laissant derrière lui tristesse et regrets.

Mais cela ne dura qu'un temps. Contre toute attente, quelques jours après s'être amusé à piétiné un cœur, une petite lumière resurgit. De ce petit corps blessé et abandonné une force jaillissait. Une lueur puissante qui vint s'imprégner dans les yeux du petit garçon.
Le petit garçon, depuis tout ce temps, n'avait fais que se perdre. Il avait profité de ces petites fées, ces petits Être magiques qui peuvent rendre plus fort, fou ou tuer. Ces petits Êtres qui n'ont de place que pour un seul sentiment à la fois et qui sont capable d'influencer le destin d'un homme de manière complètement incompréhensible.

Le petit garçon reprit ses esprits. Il pu voir sa petite fée s'envoler jusqu'aux étoiles. Il pu voir son chemin s'assombrir. Il pu voir sa petite fée éclairer d'autres destins. De ce jour sombre qui fut une bénédiction, le petit garçon décida de ranger son orgueil, sa faim et sa colère. Parce que ces petites fées ne méritaient pas ça et parce qu'il savait au fond de lui qu'il avait raté ce en quoi il avait toujours voulu croire.

Et parce que le temps n'efface pas tout, parce que le petit garçon était un rêveur, parce que certaines choses sont rares et qu'elles méritent qu'on leur prête attention, la petite fée aux allures d'étoile continuera de briller au dessus de la tête du jeune garçon, sans jamais éclairer son chemin, comme pour lui rappeler ce qu'il avait fait.

 

Cordialement,

et bonne chance.

 

Partager cet article
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

The fairy bell 24/10/2010 10:45



Le petit garçon sera encore longtemps hanté par la fée aux étoiles comme un écran lui empéchant de voir ce qu'il y a derrière!!! Puis l'image se fera de plus en plus petite et un jour une
autre image plus forte se mettra devant la première!!


Il se peut qu'un peu de poussière d'étoile aveugle le petit garçon  et qu'il ne puisse voir la nouvelle image.


Mais rien ne vaut un petit coup de baguette magique pour y voir plus clair!


 



mandrinmodern 18/09/2010 19:13



ce blog ressemble a un detour utile...



SlimFly 23/09/2010 20:18



J'espère que le détour te plaira alors, et qu'il ne deviendra pas inutile.



étoile d'un jour, étoile toujours ! 08/09/2010 20:45



ce texte est magnifique et touchant ! comme si tu en voulais à quelqu'un ! bonne chance



SlimFly 09/09/2010 14:15



Merci.
Le petit garçon n'en veut à personne, sauf peut être à lui même.
Libre à chacun d'y voir ce qu'il veut.